Service de collecte de compost Compost Collection Service

       ~6500 tonnes de matière organique est composté ici chaque année

                              ~ 6500 tonnes of organic matter is composted here each year


1000 domiciles et 120 entreprises et institutions servit par semaine


Compost Montréal achemine les résidus organiques ramassés par nos équipes au site de compostage opéré par le département des Parcs et Horticulture de l’arrondissement du Sud-Ouest, au 6000 Notre-Dame Ouest.


À notre grande déception, nous avons été informés que le site de compostage du Sud-Ouest arrêtera d'accepter des résidus organiques le 1 er juin 2014. L’espace qui est utilisé présentement pour traiter les résidus organiques est maintenant destiné à l'entreposage et stationnement des équipements utilisés par le département de la Voirie de l'arrondissement du Sud-ouest, en raison du déplacement des opérations de la Voirie en vue de la démolition imminente de l’échangeur Turcot.


Au cours des 6 dernières années, Compost Montréal a toujours été la bienvenue à ce site de compostage. Ceci est grandement dû à la qualité de la matière organique que nous y apportons, surtout qu'elle contribue à la qualité du compost mature. Depuis 6 ans de suite, le compost produit au site est désigné de qualité agricole . Cette attestation signifie que non seulement le compost peut être utilisé pour cultiver des végétaux, mais peut aussi être utilisé pour la production de fruits et légumes destinés à la consommation humaine.


Chaque printemps, l’arrondissement du Sud-Ouest retourne aux résident(e)s une grande quantité de compost pour leurs jardins. Une autre partie de ce compost est destinée à l’aménagement paysager de l’arrondissement, tel que la plantation d’arbres et l’entretien des parcs et les bacs à fleurs. Une quantité importante est aussi distribuée à d’autres arrondissements, tel que le Plateau Mont-Royal. Pour sa part, Compost Montréal distribue gratuitement , depuis 2007, plusieurs tonnes de compost chaque année aux participant(e)s de son programme de collecte résidentielle ainsi qu'aux groupes communautaires.


Compost Montréal dessert présentement environ 1000 résident(e)s et plus de 120 commerces et institutions, incluant les Cégeps, CPEs, et les universités locales. Nos client(e)s sont soucieux de l’environnement, et c'est pourquoi ils ont choisi de débourser de leurs poches afin de réduire leurs empreintes écologiques en dirigeant leurs déchets organiques vers le compostage avec la collaboration de l'équipe de Compost Montréal.


Pourtant, il n'y existe pas d'autres sites sur le territoire de l'agglomération de Montréal qui permettrait à ses citoyen(ne)s, institutions, et commerces de poursuivre leur implication à réduire la quantité de matière organique envoyée aux dépotoirs. En considérant tous les facteurs, nous trouvons qu'il serait vraiment dommage de voir ce site de compostage, qui représente une incroyable ressource locale pour le traitement des résidus organiques, éliminé pour y faire à sa place un espace d’entreposage pour de l’équipement.


Voici quelques faits à propos du site :



Les citoyens bénéficient


Plus de 1000 résident(e)s et plus de 120 commerces, institutions, et groupes communautaires de l’île de Montréal ont choisi de débourser de leurs poches, pour que leurs résidus organiques soit traités de façon responsable au site de compostage, détournés des dépotoirs et par la même occasion afin d'éviter les gaz à effet de serre qui y sont associés. Le site de compostage du Sud-Ouest représente la seule option pour ces citoyens de voir leur résidus organiques transformés en compost mature de qualité agricole sans même quitter l'île de Montréal. Ils reçoivent à la fin du cycle de compostage une quantité de compost mature pour utiliser dans leurs jardins, bouclant ainsi le cycle naturel du compostage.


Les écoles de la ville bénéficient


Parmi les institutions qui bénéficient de ce site de compostage figurent quelques CPEs, plusieurs Cégeps, ainsi que les quatre universités locales. Le programme des camps de jour Zéro Déchets de la Ville de Montréal a intégré la collecte de résidus organiques dans son programme et dans les activités des enfants. Leurs déchets organiques sont envoyés au site de compostage du Sud-Ouest. La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys sur le territoire de l'arrondissement du Sud-Ouest a récemment visité le site. Ils ont demandé à Compost Montréal de les aider au détournement de leurs résidus organiques dans la prochaine année scolaire, ce qui impliquerait la collecte et le transport de ceux-ci vers le site de compostage du Sud-Ouest.


D'autres institutions, commerces, et organismes bénéficient


Le site reçoit les résidus organiques de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, des écuries de la cavalerie de police, en plus de nombreuses organismes de bienfaisances. Les déchets organiques de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont - ainsi que ceux du bureau de Recyc-Québec - sont également traités au site de compostage du Sud-Ouest. Plusieurs compagnies connues se sont aussi données le mandat de participer à la gestion responsable de leurs matières organiques, envoyant ces dernières à ce même site pour être traitées.


L'Arrondissement du Sud-Ouest bénéficie


La production de compost du site de compostage comble les besoins de l'arrondissement du Sud-Ouest pour l'entretien des parcs, les pots de fleurs publiques, ainsi que les arbres, sans occasionner de coûts supplémentaires pour le compost utilisé. L'opération de ce site crée de l'emploi et soutient la commerce d'économie sociale dans le Sud-Ouest, tout en démontrant le 'leadership' de l'arrondissement en matières environnementales.


En maintenant le site de compostage, l'arrondissement offre une option aux citoyens pour un traitement responsable de leurs déchets organiques, en attendant une collecte porte-à-porte à la grandeur de l'île de Montréal.


La Ville de Montréal bénéficie


Les résidus organiques de nombreux bureaux de la Ville de Montréal sont aussi traités au site de compostage du Sud-Ouest, et le site offre aussi un support au Plateau Mont-Royal pour le traitement des résidus organiques dans le cadre de leur programme de compostage communautaire. Le site du Sud-Ouest contribue à réduire les quantités des gaz à effet de serre, non-seulement de leurs citoyens, mais aussi de la ville de Montréal elle-même. La production de compost au site fournit aux besoins non seulement du Sud-Ouest, mais d'autres arrondissements, notamment le Plateau Mont-Royal. Pour sa part, Compost Montréal donne gratuitement plus de 20 tonnes de compost mature aux résident(e)s et groupes communautaires partout à la Ville de Montréal à chaque printemps.


Le site produit des résultats


Au total, ce site de compostage traite environ 7500 m3 (1) de déchets organiques par année - approximativement l’équivalent de 6500 tonnes (2) - et empêche alors environ 800,000 m3 (3) de méthane (ou approximativement 20 million m 3 en équivalent de carbone) d’être relâchés dans l’atmosphère chaque année, originant seulement des résidus organiques.


Réduire le transport des matières résiduelles est aussi de la plus haute importance, et ce site de traitement est situé à seulement 3 kilomètres des bureaux de Compost Montréal à St-Henri, et à 6 kilomètres du centre-ville. Ceci garantie que l’essence utilisée pour transporter les matières organiques collectées par nos équipes jusqu'au site de traitement soit minimisée, empêchant alors l’émission d’une quantité importante de gaz à effet de serre en transportant ces matières organiques.


Tout en ce faisant, le site génère également près de 2000 mètres cubes (4) estimés - environ 1600 tonnes (5) - de compost mature de catégorie agricole par année.


Un modèle à suivre


Ce site sert de modèle pour le compostage à moyenne-échelle – produisant un compost de qualité agricole qui peut non seulement être utilisé pour la plantation d’arbres, et dans les parcs, il peut aussi être utilisé pour cultiver des fruits et légumes. Présentement, un groupe de recherche de McGill est à la phase initiale d’une étude du site de compostage du Sud-Ouest, dans le but de le reproduire à leur campus de Ste-Anne-de-Bellevue. Si le site cesse ses opérations, les recherches de ce groupe demeureront incomplètes, n’ayant plus accès à ce modèle, qui fait preuve de succès tangible.


Une ressource à conserver


Depuis les dernières années sur l’île de Montréal plusieurs municipalités ont débutées l’implantation de la collecte de déchets organiques sur leur territoire malgré l’absence des sites de compostage industriels prévus dans le Plan directeur montréalais. La mise en œuvre d’un tel projet ne se fera pas sans embûche surtout si la collecte à travers la ville ne commence pas avant 2019,  comme il est maintenant prévu.  L’objectif initial de détournement des déchets de 60%  qui devait être atteint en 2008  semble de toute évidence être reporté après 2020.


Entretemps, l’utilité et les résultats du site de compostage de l’arrondissement du Sud-Ouest  démontrent qu'un modèle d'échelle moyenne comporte des faibles coûts tout en ayant des impacts positifs considérables.


Des solutions à trouver


L'équipe de Compost Montréal est consciente que l’espace nécessaire et sécuritaire pour entreposer les équipements de la ville constitue une problématique importante. Quoiqu’il en soit, Compost Montréal souhaite qu'il soit possible de partager les opérations du site de compostage situé au 6000 Notre-Dame avec des véhicules entreposés. Si le partage de l’espace n’est pas possible est-il possible de trouver un autre espace d’entreposage qui s’avérerait acceptable? Sans avoir vu de rapport officiel, nous nous demandons toujours. Sinon, dans le pire des cas, est-il possible de déplacer le site de compostage sur un terrain à proximité qui serait approprié ?


L’équipe de Compost Montréal considère que le compostage est une priorité au même titre que l’entreposage de véhicules .  Comment peut-on garder ce site de compostage ouvert en attendant l'implantation des centres sur l’île de Montréal? La collecte des résidus organiques à travers la ville de Montréal effectuée par Compost Montréal contribue à réduire la quantité des déchets sur l’île de Montréal puisque l’équipe dessert de nombreux résident(e)s, institutions, et commerces.


Il est certain que ces citoyen(ne)s participant et d’autres comme eux seront très reconnaissant(e)s que le site de compostage continue ses opérations jusqu’à l’implantation des centres fermés. De cette façon, Montréal et l’arrondissement du Sud-Ouest démontreront leur engagement à atteindre le taux de détournement de 60% des déchets organiques .  Nous espérons que la Ville de Montréal, ainsi que la Province du Québec, feront tout leur possible afin d'aider l'arrondissement du Sud-Ouest à maintenir les ressources déjà disponibles.  


Des démarches ont été entreprises auprès de l'arrondissement à ce sujet, et de la patience nous a été demandé pendant que la vérification des besoins d'espace d’entreposage de l'équipement était effectuée. Les possibilités d'atteindre un compromis pour pouvoir continuer les activités de compostage semblaient bonnes, mais malheureusement, nous venons d’être informés que la décision était finale, que la fermeture du site de compostage était éminente et qu'il n'y aurait aucun compromis.


Le site n’acceptera plus de matières organiques à compter du 1 er juin 2014 . Le temps est un facteur prioritaire pour sauver ce site de compostage, une ressource essentielle pour les citoyen(ne)s de Montréal. Cependant, le département des Parcs et Horticulture a été informé que l’espace présentement utilisé par le compostage devra être libéré seulement d'ici le 1 er janvier 2015 . Ce délais permettrait de trouver une solution qui accommoderait les citoyen(ne)s qui envoient actuellement leurs matières organiques à ce site de compostage. Il faut réaliser qu’ avec la fermeture du site, il n'y aura aucune autre alternative que de mettre les résidus organiques à la poubelle.


Si vous croyez, comme nous, qu'il devrait avoir une option autre que d'éliminer une telle ressource pour y faire à sa place un stationnement des équipements, veuillez svp signer notre pétition en-ligne.


(1) Basé sur le maximum permis par leur certificat d’autorisation

(2) Basé sur notre calcul selon lequel 1 litre de compost est l’équivalent d’environ  .87 kg 

(3) Basé sur 6500 tonnes multiplié par 125, représentant les mètres cubes de méthane qui peuvent être relâché par 1 tonne de matières organiques dans les dépotoirs: http://www.edmonton.ca/for_residents/garbage_recycling/landfill-gas-recovery.aspx 

(4) Basé sur un estimé approximatif selon lequel les déchets organiques réduisent en volume de 75% lors du processus de décomposition

(5) 6500 tonnes x .25, comprenant la réduction de 75% en volume


Haut de la page



    1000 homes and 120 businesses and institutions served each week

Compost Montreal has, since January of 2008, brought the organic waste we collect to the medium-scale compost site run by the Department of Parks and Horticulture of the South-West borough, located at 6000 Notre-Dame West.


Much to our disappointment, we have learned that the compost site run by the South-West borough will stop accepting organic matter very soon, on June 1 st  of this year. The space presently used to house the composting operations is now destined to become a parking lot for equipment used to maintain the roadways in the South-West, due to the coming demolition of the Turcot interchange.  


We have enjoyed a gracious welcome at this facility all these years, largely because the organic material that we have been bringing has contributed to the quality of the finished compost created there, which has for the past 6 years, tested as being of an agricultural grade. This of course means that not only can the compost created at the site be used in landscaping and other horticultural projects, but most importantly, it can be used to grow new food destined for human consumption.  


Every spring, the borough makes a large amount of this rich soil available to residents of the South-West for use in their gardens. A significant amount of the compost is used to fulfill the landscaping needs of the borough, such as for planting new trees and maintaining flower beds and parks, and a certain amount is also distributed to other boroughs, such as the Plateau Mont-Royal, for use in their parks. For its part, Compost Montréal has for each of the past 6 years distributed many tonnes of finished compost to participants in our residential collection program, as well as to community groups all over the city, free-of-charge .


Compost Montreal presently serves approximately 1000 residents and more than 120 businesses and institutions ,including daycare centres, Cegeps, and the local universities. Our clients are environmentally-conscious people who understand the importance of proper composting, and have chosen to pay from their own pockets in order to reduce their ecological impact by having their organic waste collected by Compost Montreal and turned into agricultural-grade compost, in order to reduce their environmental impact.


There are no other available compost sites on the Island of Montreal that can accommodate the organic waste of these citizens, businesses, and institutions that is presently being brought to the compost site of the South-West borough, permitting them to reduce the amount of organic waste sent to landfill, and instead have it turned into rich agricultural compost.


Considering all of the factors, we think it would be a terrible shame to shut down such a remarkable local resource for the treatment of organic matter, in order to use the space for equipment storage.


Here are a few facts about this site:



Citizens benefit from this site


Approximately 1000 residents and over 120 businesses, institutions, and community groups on the Island of Montréal have taken the initiative, and are paying out of their pockets, to have their organic waste treated in a responsible manner at this site, diverting it from landfills and thereby avoiding the associated greenhouse gas emissions. The site also provides treatment support for the Plateau Mont-Royal and its community composter program.


The compost site of the South-West borough currently represents the only option for all of these citizens to have their organic waste transformed into agricultural-grade compost, without ever having to leave the Island of Montreal. They even receive free-of-charge a certain amount of compost to use in their gardens, which completes the natural cycle of composting.  


Local schools benefit from this site


Among the institutions that are having their organic matter treated at this site are a number of daycares, Cégeps, and the local universities. The City of Montreal's Zero-Waste summer camp program has also implemented compost collection into the education and activities of children in the program and sends its organic waste to the compost site of the South-West borough. The Marguerite-Bourgeoys School Board, which includes many schools in the South-West, has asked Compost Montréal to help them divert their organic waste in the coming school year by collecting their organic waste and transporting it to this site.


Other institutions, businesses, and organizations benefit from this site


The site receives organic waste from the Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, the stables of the police cavalry, and a number of local non-profit and charity organizations. The Hopîtal Maisonneuve-Rosemont is having its organic waste treated at the compost site of the South-West borough, as is the Montréal office of Recyc-Québec. Many well-known businesses with offices in the city have given themselves a mandate to participate in responsible waste management, and are also sending their organic matter to this site for treatment.


The South-West borough benefits from this site


The production of compost at the compost site of the South-West borough provides the borough with agricultural-grade compost for use in maintaining its parks, public flowerbeds, and planting new trees, without adding cost to the borough for the compost needed. The operation of this compost site creates employment for local residents, and helps to support local social enterprise in the South-West, all while demonstrating the borough's leadership on environmental matters.


By maintaining this compost site, the borough offers an option to citizens for a responsible treatment of their organic waste, while they await a city-wide organic waste collection program.  


The City of Montreal benefits from this site


The organic waste of a number of offices of the City of Montreal itself is treated at the compost site of the South-West borough. The site is helping the city to reach its own internal waste diversion targets, as well as the overall targets set for the entire island. The site provides not only the South-West with the compost it needs for its horticultural projects, but also provides compost to other boroughs, notably the Plateau Mont-Royal. For its part, Compost Montreal distributes free-of-charge more than 20 tonnes of compost to residents and community groups all over the city each spring.


The site produces results


In total, the compost site of the South-West borough treats an estimated 7500 m (1) of organic waste per year, roughly equivalent to 6500 tonnes (2), and prevents an estimated 800,000 m3 (3) of methane (or approximately 20 million m3 of carbon equivalent) from being released into the atmosphere every year, just from properly treating the organic waste that is brought there.


Reducing the amount of transportation involved in the collection and transportation of organic waste is of great importance, and this site is located just 3 kilometres from the Compost Montreal office in St-Henri, and only 6 kilometres from downtown. This guarantees that the fuel used to transport the organic waste collected by our teams to the compost site of the South-West borough is minimal, thereby avoiding a massive amount of greenhouse gas emissions during transport.


All the while, the site produces an estimated 2000 cubic metres (4), or roughly 1600 tonnes (5) of agricultural grade finished compost every year.


An example to be followed


The compost site of the South-West borough serves as a model for local medium-scale composting initiatives, diverting vast amounts of organic waste from landfill and producing rich agricultural-grade soil that can be used to grow new food. At present a research group at McGill is in the beginning phase of study on this compost site in order that they may replicate the model at their Ste-Anne-de-Bellevue campus. If the South-West site stops accepting organic waste and ceases their operations, this group's research will remain incomplete, and will deny them of a local model that demonstrates tangible results.


A resource worth saving


While some parts of the city have begun to offer organic waste collection to residents despite the absence of the large-scale industrial composting facilities proposed for the city, the plan to develop these industrial sites has met with some obstacles, and may well continue to. It has recently been announced that city-wide organic waste collection will not begin until 2019. This means that the targeted organic waste diversion rate of 60%, initially meant to be achieved in 2008, will likely not be achieved until well past 2020.


Meanwhile,the compost site of the South-West borough has, up until now, allowed local composting initiatives by residents, institutions, and businesses,and demonstrated the low risks and high positive impacts of such a site.


Solutions to be found


We at Compost Montreal are conscious of the fact that the space required by the South-West borough to accommodate city equipment is a serious issue that requires a proper solution. At the same time, we would certainly hope that it would be possible to share the space available between the storage of equipment and the existing compost operations .If such an arrangement is not possible, could it not be possible to find another storage space in the borough that would be acceptable for equipment storage? We have heard that this may not be possible, but not having seen an official report, we continue to wonder.


If in fact there is nothing suitable available for equipment storage, there should certainly be another nearby site that would be appropriate for the continuation of the compost operations, which we would certainly consider an acceptable solution to the present situation.


It is our hope that the South-West borough will choose not to close this valuable resource – one that is helping to address serious waste management issues on the Island of Montréal and serves a great many citizens' needs – while we await the arrival of city-wide collection. We ask that the City of Montreal and the Province of Quebec do everything they can to help support the South-West borough and the citizens who are having their organic waste treated at this site.  


We are certain that these citizens, and others like them, would be very grateful for this facility to remain open. It would be seen as an important gesture by both the South-West borough and the City of Montreal in demonstrating a commitment to reach the stated goal of a 60% organic waste diversion rate, starting by supporting and maintaining the resources that are already available to the citizens of the borough and of the City of Montreal.


The compost site of the South-West borough is scheduled to stop accepting organic matter starting on June 1 st ,2014. Time is therefore of the essence to save this tremendous resource to the citizens of Montreal. At the same time, the Department of Parks and Horticulture of the South-West has been informed that they are to liberate the space used by the compost operations by only January 1 st 2015 ,which would leave many months in which to take the time to find a proper alternative to the total closing of this compost site. It must be noted that there is no viable alternative to this site anywhere on the Island of Montreal.


If you believe as we do, that there should be a viable alternative to ceasing its operations in order to use the space for equipment storage, please sign our online petition.


(1) Based on the maximum allowed by their certificat d'autorisation
(2) Based on our internal calculation of 1 litre of compost being equivalent to an average of .87 kg
(3) Based on 6500 tonnes multiplied by 125, representing the cubic metres of methane that can be released by 1 tonne of organic matter in landfill: http://www.edmonton.ca/for_ residents/garbage_recycling/ landfill-gas-recovery.aspx
(4) Based on rough estimate that organic waste reduces in volume by 75% during the composting process
(5) 6500 tonnes x .25